Ou pourquoi les gens sont-ils vraiment célibataires…