Pourquoi faire un CV original ? Quand les recruteurs passent leur vie à voir défiler des CVs qui se ressemblent tous les uns, les autres, et qu’ils ne passent que 6 secondes à les lire, ça peut être une bonne solution pour remonter le haut de la pile.

En faisant une recherche sur google très rapide, on en trouve des centaines. Il y en a pour tous les goûts : papier, vidéo, jeux vidéoCV qui envoie du pâté… littéralement. D’ailleurs l’excellent site CV-Originaux.fr en propose pleins pour le plaisir des yeux.

Bref, c’est la bataille de la créativité. Et, en regardant de plus près, les CVs originaux sont, logiquement, quasi exclusivement des CVs de créatifs : web designers, dessinateurs, étudiants en design, directeurs artistiques…

Pourquoi nous autres, les non-créatifs, ceux qui ont un métier “sérieux”, voire carrément chiant (non, je ne donnerai pas d’exemple), ne pourrions-nous pas aussi nous lâcher un peu pour sortir du lot ?
Peut-être parce que le recruteur va nous trouver en inadéquation complète avec le poste.  Ou qu’il doutera de notre sérieux ou de notre capacité à nous adapter à l’équipe en place qui, rappelons-le, ne dénote d’aucune once de créativité ou de fun et avec qui on crèvera d’ennui. Ou bien, tout simplement, parce qu’on n’est pas passé par les Gobelins mais par une école ou une fac lambda,  qu’on nous a encouragé à apprendre à manager des projets plutôt qu’à avoir de l’imagination et  qu’il  y a quand même des règles à respecter, bordel, même pour les trucs créatifs.

Le problème, c’est que parfois, même si le CV est incroyablement beau, et tout, et tout… ben au final, on ne COMPREND RIEN !!! Je vous propose quelques exemples ci-dessous, pour partager avec vous mon incompréhension.

Infographic and Typography Resume.
C’est trop cool, mec, tu as lu Mark Twain, mais sinon, tu fais quoi ??? En plus, ça va être pratique à imprimer.

 

awesome resume designs
Ha ha, il faut deviner à quoi correspondent les lettres écrites en tout petit, ça tombe bien, j’avais que ça à faire aujourd’hui.

 

seancv 20 Creative Resume Designs Which Will Amaze Any Potential Employer
Au moins, on sait ce qu’il aime faire en dehors du boulot.

 

paumorgan 20 Creative Resume Designs Which Will Amaze Any Potential Employer
En voilà un qui va me faire tourner la tête (hem… oui, je sais, c’était facile).

 

Du coup, pas grave si on comprend rien, je me suis dit que moi aussi, je voulais faire un CV original ! Et j’ai noté quelques règles à suivre pour que vous aussi, vous puissiez créer votre propre CV original, même si vous n’êtes pas un créa !

LE FORMAT
1. Surtout ne pas choisir un format A4. Un CV qui tient dans les marges d’une imprimante, c’est has been. La tendance : un format poster 50×125 à accrocher au mur du recruteur.

2. Faire un CV multicolore, car l’aspect général prime sur le gaspillage des cartouches d’encre. L’idéal : une image de fond texturée flashy pour bien faire poireauter le recruteur devant l’imprimante et qui bavera sur ses doigts ensuite, pour qu’il se souvienne de vous jusqu’au lavabo des toilettes.

3. Sortir du classique “expérience” / “formation” / “autres compétences” / “hobbies”. La créativité étant de mise, autant inventer de nouvelles catégories! Une rubrique “le saviez-vous” ou “si j’étais…, je serais”, attireront tout de suite l’attention.

4. Rendre le format et le sens de lecture le moins clair possible. Arrêtons de croire que les informations stratégiques doivent être dans le 1er tiers du CV et transformons-le plutôt en jeu de boîte de céréales. Beaucoup plus interactif et challengeant pour le recruteur, il appréciera certainement de deviner où se trouvent les informations importantes.

5. Comme pour les couleurs, la typographie, le style des puces et autres séparateurs de sections méritent une diversité qui démontrera une véritable capacité à utiliser les outils informatiques. La cohérence, c’est pas important.

LE CONTENU
1. Rendre les informations le moins clair possible. Ca permettra au recruteur d’avoir des questions à poser à l’entretien. Le mieux est de ne donner aucune compétences ou de ne pas détailler de contenu des postes.

2. Ne pas oublier les informations de contact. Plus on en met, moins le recruteur aura d’excuse pour ne pas appeler. Donner son compte facebook donne une crédibilité supplémentaire qui sera immédiatement reconnue par le recruteur. Attention, il y a un piège. Il ne faut surtout pas donner d’informations personnelles comme l’âge, l’adresse réelle, tout ça… On est connecté maintenant, le reste, on s’en fout !

3. Vive l’infographie ! Remplacer tous les mots-clefs par des icônes ou des graphiques. Utiliser des mots-clefs dans un CV pour se faire repérer, ça ne se fait plus, voyons.

4. Choisir ses expériences, compétences et ses intérêts en fonction du poste pour lequel on postule, mais ne pas oublier de rester soi-même. Un CV doit aussi montrer une personnalité. Comme ça, le recruteur est prévenu si on aime les clubs échangistes, il n’a pas le droit de discriminer de toutes façons.

5. Apporter la touche finale avec une rubrique résultats et chiffres. Ils n’ont pas besoin d’être vrais, juste d’attirer l’attention. Après tout, l’important, c’est de taper dans l’oeil du recruteur pour mettre son CV en haut de la pile.

6. En bonus, ajouter une citation qui colle parfaitement à votre style de vie et à votre audace. Par exemple : “Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.” – Michel Audiard. Ca rempli la page si on ne sait pas quoi mettre et ça permettra au recruteur de comprendre tout de suite à qui il a à faire.

 

Vous avez vu le mien en résultat, alors si vous êtes motivés pour suivre mes règles, envoyez-moi le résultat !

Rendez-vous sur Hellocoton !